Une plate-forme contre le cyber-terrorisme

Une plate-forme contre le cyber-terrorisme

Le 22 avril, à l’issue de plusieurs réunions entre Bernard Cazeneuve, les fournisseurs d’accès Internet et les grands prestataires de l’informatique, le Gouvernement a annoncé la création d’une "plate-forme de bonnes pratiques" destinée à lutter contre les cyber-attaques et la propagande terroriste sur Internet pour permettre, en particulier, un retrait plus rapide des contenus illicites.

Le ministre de l’Intérieur veut "être efficace et rapide" pour retirer en moins de 24 heures tout contenu à caractère extrémiste ou terroriste. La coopération technique avec les opérateurs sera renforcée pour revoir les modalités et les formulaires des réquisitions judiciaires qui leur sont adressées. Les personnels du ministère de l’Intérieur et des opérateurs recevront une formation insistant notamment sur la notion d’apologie du terrorisme.