2 500 suppressions de postes à Paris pour la candidate NKM

2 500 suppressions de postes à Paris pour la candidate NKM

Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate UMP à la mairie de Paris, a annoncé sa volonté, si elle est élue, de supprimer 500 postes de fonctionnaires municipaux par an, soit une réduction de 2 500 postes.

Pour NKM, "il y a une vraie démotivation des fonctionnaires de la ville, à tous les niveaux de l’administration". Cette réduction se ferait "en concertation avec les personnels". Une économie de 225 millions euros pourrait être réalisée entre 2014 et 2020

Préparez votre concours avec Carrières Publiques

Paris est à la fois une commune et un département. Environ 50 000 fonctionnaires y travaillent, mais les chiffres divergent selon les candidats : environ 47.000 équivalents temps plein pour Anne Hidalgo la candidate socialiste et 54.000 agents pour Nathalie Kosciusko-Morizet candidate UMP.