Formation, VAE : comment faire évoluer sa carrière dans la fonction publique hospitalière ?

Formation, VAE : comment faire évoluer sa carrière dans la fonction publique hospitalière ?

S’engager aujourd’hui dans la fonction publique hospitalière, c’est avoir la perspective d’un emploi stable, avec des valeurs fondées sur l’humain, au service de la communauté, dans tous les domaines de la santé : le soin, le médico-technique, le technique, le social, l’administratif, le management, l’ingénierie, la recherche… Au-delà de ces intérêts, travailler à l’hôpital est une chance car les évolutions de carrière ou les changements de métiers y sont possibles : promotions professionnelles, validation des acquis de l’expérience, concours internes…

Se former pour faire évoluer sa carrière dans la fonction publique hospitalière

La formation constitue bien entendu une voie importante de promotion dans la fonction publique hospitalière. C’est elle qui, par exemple, permet à une aide-soignante, après 3 ans d’expérience professionnelle, de se présenter au concours d’entrée pour la formation d’infirmière, ou à l’infirmière de briguer un cursus en Institut de formation des cadres de santé pour devenir cadre de santé et accéder à des fonctions d’animation, de gestion, ou bien de formation et de pédagogie.

Bien souvent, la formation que les fonctionnaires sont amenés à suivre pour changer de métier s’adapte en fonction de leurs compétences déjà acquises : ainsi, les aides-soignants et les auxiliaires de puériculture exerçant depuis au moins 3 ans et ayant réussi l’examen d’admission à un Institut de formation en soins infirmiers (IFSI) bénéficieront d’une dispense des unités d’enseignement portant sur l’hygiène, les soins de confort et l’accompagnement des soins quotidiens, ainsi qu’une dispense du premier stage de 5 semaines.

Valider ses acquis pour faire évoluer sa carrière dans la fonction publique hospitalière

La validation des acquis de l’expérience (VAE) permet d’obtenir tout ou partie d’un diplôme ou d’un certificat de qualification professionnelle, sur la base d’une expérience personnelle ou professionnelle.

Ainsi, toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, ayant au moins 3 ans d’expérience salariée ou bénévole en rapport direct avec le diplôme visé, peut faire valider ses compétences et bénéficier de la VAE.

Il est par exemple possible d’obtenir le diplôme d’aide-soignant après une expérience d’au moins trois ans en établissement de santé ou à domicile, dans les soins d’hygiène et de confort (toilette, habillage, prise des repas, élimination et déplacements).

Concrètement, le candidat intéressé devra remplir un dossier de recevabilité : si celui-ci est retenu, il passera alors devant un jury qui vérifiera ses compétences, ses aptitudes et les connaissances exigées pour l’obtention du diplôme ou du certificat concerné.

Diplômes du soin et du social ouverts à la VAE
Diplôme d’État d’aide-soignant (DEAS)
- Diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture (DEAP)
- Diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière (DPPH)*
- Diplôme d’État d’ergothérapeute (DERGO)
3 ans d’activité exigés, soit 4 200 heures, dans les 12 dernières années.
* être en plus titulaire d’un brevet professionnel de préparateur en pharmacie ou d’une autorisation d’exercice
Diplôme d’État d’aide médico-psychologique (AMP)
- Diplôme d’État d’assistant familial (DEAF)
- Diplôme d’État de technicien de l’intervention sociale et familiale (DETISF)
- Diplôme d’État d’assistant de service social (DEASS)
- Diplôme d’État d’éducateur de jeunes enfants (DEEJE)
- Diplôme d’État de médiateur familial (DEMF)
- Certificat d’aptitude aux fonctions d’encadrement et de responsable d’unité d’intervention sociale (CAFERUIS)
- Diplôme d’État d’ingénierie sociale (DEIS)
3 ans d’activité exigés, soit 4 200 heures, la dernière période d’activité dans les 10 dernières années
Diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale (DEAVS) 3.000 heures d’activité exigées sur au moins 3 ans, la dernière période d’activité dans les 10 dernières années

Plus d’infos : http://www.anfh.fr/se-formerdans-la-fph/la-validation-des-acquis-de-l-experience-vae


- Comment réaliser sa mobilité dans la Fonction publique ? Le point sur les moyens à votre disposition.

- Métiers des secteurs santé-social-paramédical : quel salaire et quelles évolutions ?