Comment valoriser la part invisible du métier d’enseignant ?

Comment valoriser la part invisible du métier d'enseignant ?

Une enquête réalisée par le SE-Unsa (Syndicat des enseignants du premier degré et du second degré), par questionnaire sur Internet du 17 mars au 30 juin 2014 auprès de 17938 enseignants, montre que 86% des enseignants pensent tout le temps à leur métier.

En plus du "mal à décrocher", ils ne se sentent pas toujours soutenus et compris. Au sujet des contraintes professionnelles, ils sont 74% à penser que leur hiérarchie ne les reconnaît pas, et 54% pour leur entourage personnel.
Les enseignants ont le sentiment que le travail en dehors des heures de cours n’est pas estimé à sa juste valeur. Pour Stéphane Crochet, secrétaire national du SE-Unsa en charge de la formation, "Le métier d’enseignant n’est ni une planque, ni un sacerdoce, mais un vrai métier comme les autres, avec ses contraintes".

95 % des enseignants passent beaucoup de temps dans l’établissement en dehors des heures d’enseignement et 90 % travaillent à la maison. C’est cette part non visible du métier que les professeurs voudraient voir reconnus.

Préparez votre concours 100% en ligne !

Préparation concours Fonction publique

Catégories A, B ou C - Toutes Filières - Externe, Interne, 3e voie, Examen professionnel
Voir les programmes détaillés
Carrières Publiques accompagne les candidats aux concours de la fonction publique avec des préparations 100% en ligne. Conseils, méthodologie, corrections personnalisées par des membres de jury, préparation à l'oral.

Si les enseignants sont fiers de leur métier, ils aimeraient plus de reconnaissance de la hiérarchie et de meilleures possibilités d’évolution. Mais ils sont 49% qui aimeraient changer de fonction dans le cadre de l’éducation nationale et 21% qui souhaiterait sortir du cadre éducatif.

Vous cherchez un emploi de titulaire ou de contractuel ?

Accédez ici à plus de 1000 offres d'emploi actualisées chaque jour

Quel sera votre salaire ?

Consultez les grilles indiciaires 2020