Concours national de praticien des établissements publics de santé

Concours national de praticien des établissements publics de santé

Le ministère des Solidarités et de la Santé organise plusieurs concours pour le recrutement de praticiens des établissements publics de santé (docteurs en médecine, en chirurgie dentaire ou en pharmacie).

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 30 juin 2019 inclus.

Concours national de praticien des établissements publics de santé : comment s’inscrire ?

Chaque candidat adresse, par courrier recommandé avec demande d’avis de réception, sa demande de candidature au siège de l’agence régionale de santé (ARS) du lieu de sa résidence ou, si le candidat réside à l’étranger, au siège de l’ARS de son choix.

Chaque candidat ne peut, pour une même session du concours, s’inscrire qu’auprès d’une seule ARS.

La date de clôture des inscriptions est fixée au 30 juin 2019 inclus.

Chaque candidat recevra une convocation pour les auditions. Celles-ci se dérouleront au cours du 13 janvier 2020 au 13 mars 2020 à l’Espace Jean Monnet, 47, rue des Solets, 94533 Rungis.

Composition du dossier de demande de candidature

Le dossier de demande de candidature comprend :

  • Le formulaire d’inscription dûment complété et signé.
  • La copie lisible de la pièce d’identité, du passeport ou du titre de séjour en cours de validité à la date de clôture des inscriptions.
  • La copie du diplôme, certificat ou autre titre autorisant l’exercice de la profession dans le pays d’obtention.
  • La copie du diplôme ou certificat ou autre titre permettant l’exercice de la spécialité d’inscription.
  • La copie du document, daté de l’année en cours, attestant de l’inscription auprès de l’Ordre national des médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes, mentionnant la date de la première inscription auprès de l’ordre.
  • Les pièces justificatives attestant des fonctions exercées dans une administration, un établissement public ou un organisme à but non lucratif, telles que les arrêtés de nomination, les contrats de travail ou les attestations délivrées par l’autorité ayant procédé à leur nomination ou à leur recrutement ; ces pièces doivent clairement mentionner la nature des fonctions exercées, les périodes ainsi que les quotités de travail. Les fonctions équivalentes exercées dans un des États membres de l’Union européenne ou partie à l’accord sur l’Espace économique européen ou la Confédération suisse sont prises en compte dans les mêmes conditions. L’absence de pièces permettant d’apprécier la nature et la durée des fonctions exigées entraîne l’inscription du candidat aux épreuves de type II, sous réserve que la demande de candidature contienne les pièces requises aux points 1 à 5 mentionnés ci-dessous.

Toutes les infos sur le site du CNG


Pour rester informé des « Alertes concours » et des « Alertes recrutements sans concours », suivez-nous sur la page Facebook Vocation Service public !

Ailleurs sur le web