Concours de sous-officier du corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale (CSTAGN)

Concours de sous-officier du corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale (CSTAGN)

La gendarmerie nationale recrute sur concours 301 sous-officiers du corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale (CSTAGN).

Essentiels au bon fonctionnement de l’institution aux côtés des « gendarmes de terrain », ils interviennent dans différentes spécialités, au choix au moment de l’inscription au concours :

  • administration et gestion du personnel : 150 postes ;
  • gestion logistique et financière : 40 postes ;
  • affaires immobilières : 40 postes ;
  • restauration collective : 40 postes ;
  • autos-engins blindés : 25 postes ;
  • armurerie et pyrotechnie : 6 postes.

Vous avez jusqu’au 16 juillet 2018 inclus pour vous inscrire.

Conditions d’inscription au concours de sous-officier CSTAGN

Pour se présenter au concours de sous-officier CSTAGN, il faut :

- Au 1er janvier 2018 : être âgé de 17 ans révolus et de 35 ans au plus.

- Avant la 1re épreuve de sélection :

  • être de nationalité française ;
  • être en règle au regard des dispositions du code du service national ;
  • jouir de ses droits civiques et être de bonne moralité ;
  • Ne pas s’être déjà présenté trois fois aux épreuves d’une même spécialité dans la forme actuelle de la sélection ;
  • ne pas s’être déjà présenté trois fois aux épreuves d’un même concours.
  • pour les anciens militaires de carrière ou sous contrat : ne pas avoir, dans les conditions fixées à l’article L.4139-5 du code de la défense, été radié des cadres ou rayé des contrôles à titre définitif, à l’issue d’un congé de reconversion.

- Pour le concours externe : être titulaire du baccalauréat ou d’un diplôme ou titre de niveau IV.

- Pour le concours interne :

  • être volontaire de la gendarmerie nationale, titulaire du diplôme de gendarme adjoint, ou adjoint de sécurité de la police nationale en activité et comptant au moins un an de service au 1er janvier 2018 ;
  • être militaire des forces armées autres que la gendarmerie nationale servant en vertu d’un contrat, en activité ou en détachement et comptant au moins quatre ans de service au 1er janvier 2018 ;
  • être réserviste de la gendarmerie nationale.

- Pour le concours 3e voie : justifier d’une expérience professionnelle de trois années.

Concours de sous-officier CSTAGN : comment s’inscrire ?

Vous avez jusqu’au lundi 16 juillet à minuit pour vous inscrire :

Les épreuves écrites de la 1re phase auront lieu entre le 4 et le 6 septembre 2018 selon la spécialité choisie, les épreuves de la 2e phase entre le 29 octobre et le 6 novembre 2018.

Formation, affectation et rémunération des sous-officiers CSTAGN

Les candidats admis au concours s’engagent pour une durée de 3 ans.

Ils suivent une formation de 25 semaines pendant laquelle ils perçoivent une rémunération mensuelle nette de 1200 €.

Puis ils sont affectés en fonction de leur rang de classement parmi les places proposées par la direction générale de la Gendarmerie nationale et perçoivent une rémunération mensuelle nette de 1351 €.

Au cours de leur carrière, les sous-officiers CSTAGN bénéficient de possibilités de promotion interne nombreuses, notamment vers le corps des officiers du corps technique et administratif.

Plus d’infos sur le recrutement des sous-officiers CSTAGN et les épreuves de sélection : https://www.lagendarmerierecrute.fr/Zooms/Sous-officiers-du-corps-de-soutien-technique-et-administratif


Pour rester informé des « Alertes concours » et des « Alertes recrutements sans concours », suivez-nous sur la page Facebook Vocation Service public !