logo Vocation Service Public
Accueil / De grands changements en perspective pour l’État et les collectivités territoriales

De grands changements en perspective pour l’État et les collectivités territoriales

publié le 8 Jan 2014  |  mis à jour le 8 Jan 2014

Le 7 janvier, lors de la présentation de ses vœux aux corps constitués, autrement dit, les représentants de la fonction publique, François Hollande a indiqué son intention de réformer un État « trop lourd, trop lent, trop cher » et de réaliser des économies « partout où elles seront possible ». Le chef de l’État a ajouté « L’État doit changer pour être utile au pays » et vouloir réaliser cinquante milliards d’économies d’ici 2017.

Le Président souhaite agir sur les pesanteurs de la fonction publique et « chacun devra y prendre sa part : État, opérateurs, organismes sociaux mais aussi les collectivités locales » afin d’être plus efficace et dépenser moins pour « réformer l’État, le mettre en mouvement. » en simplifiant la vie administrative.

Les efforts devront porter également sur la transparence d’une « organisation mystérieuse ».
“En même temps qu’il est sollicité – c’est le paradoxe que l’on connaît bien dans notre pays – l’État est jugé trop lourd, trop lent, trop cher … son organisation apparaît de plus en plus mystérieuse, avec ses agences, ses opérateurs, ses autorités. »

Sur les collectivités locales et son mille feuilles « il est exact que l’enchevêtrement des compétences avec les collectivités locales paraît de plus en plus indéchiffrable. »

En guise de conclusion, François Hollande a réaffirmé que « l’État n’est pas un but en soi, c’est un instrument au service de la nation. »

La vidéo de l’intervention du chef de l’État

Vous cherchez un emploi de titulaire ou de contractuel ?

Accédez ici à plus de 1000 offres d’emploi actualisées chaque jour

LinkedIn
Share
WhatsApp