Devenir sapeur-pompier volontaire (SPV)

Devenir sapeur-pompier volontaire (SPV)

Le volontariat chez les sapeurs-pompiers est accessible dès l’âge de 16 ans et sans diplôme. Il offre la possibilité de s’engager pour la sécurité civile tout en bénéficiant d’une expérience qui peut confirmer l’orientation vers une carrière de sapeur-pompier professionnel ou donner accès à un concours interne de la Fonction publique.

Le sapeurs-pompiers forment le plus gros contingent des secours civils en France : 193 500 hommes et femmes au service de la collectivité qui viennent compléter les 41 000 professionnels. Ils exercent une activité professionnelle principale et effectuent en plus des gardes et des astreintes chez les pompiers.

Missions des sapeurs-pompiers volontaires (SPV)

Les SPV participent à toutes les missions de sécurité civile dévolues aux compagnies de sapeurs-pompiers : prévention, formation et opérations de secours pour la sauvegarde des personnes, des biens et de l’environnement.

Le statut de SPV permet d’évoluer, par formation et par concours spécifiques, vers les grades supérieurs de la hiérarchie.

Sapeurs-pompiers volontaires : rémunération

La rémunération est cumulable avec des allocations chômage ou un salaire. Elle varie de 7,61 € de l’heure pour un sapeur à 11,45 € pour un officier. Elle n’est pas soumise à l’impôt.

Durée d’engagement des SPV

Le premier engagement comporte une période probatoire de 1 à 3 ans (sauf pour les titulaires du brevet national de jeune sapeur-pompier).

Puis, chaque engagement est d’une durée de 5 ans, renouvelable tacitement sous réserve de conditions d’âge et d’aptitude physique.

Cet engagement s’impose à l’employeur qui, sauf nécessité absolue de service, doit autoriser toute absence justifiée par une mission.

Cette absence n’est pas rémunérée par l’employeur, mais indemnisée par la compagnie de sapeurs-pompiers.

Devenir SPV : conditions d’accès

Pour postuler, vous devez :

  • être âgé d’au moins 16 ans et, si vous avez moins de 18 ans, obtenir l’accord écrit de vos parents ;
  • signer votre premier engagement avant 56 ans ;
  • pour les candidats aux fonctions d’officier de SPV, être âgé d’au moins 21 ans ;
  • avoir une condition physique compatible avec une activité opérationnelle (validée par une visite médicale de recrutement) ;
  • être en situation régulière au regard des obligations de service national.

Formation et évolution des sapeurs-pompiers volontaires

La formation initiale (au moins 1 an) est assurée dans le centre de secours d’affectation et par des stages.

Tout au long de la carrière, une formation continue est dispensée afin de répondre aux différentes missions des SPV.

Si les SPV ne sont pas à plein temps et ne sont pas salariés (mais indemnisés), ils bénéficient de réelles possibilités pour progresser dans la hiérarchie et réaliser une forme de carrière complète au sein des SPV avec les grades de :

  • sapeur,
  • caporal,
  • sous-officier (sergent et adjudant),
  • officier (lieutenant, capitaine, commandant, lieutenant-colonel et colonel).

Sapeur-pompier volontaire : déposer sa candidature

Pour retirer le dossier de candidature, contactez le service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de votre département ou la caserne de sapeurs-pompiers la plus proche.

Consultez les coordonnées de votre SDIS.


- Découvrez les missions et la rémunération des sapeurs-pompiers professionnels civils, de Paris ou de Marseille.

- Aline, sapeur-pompier volontaire dès l’âge de 16 ans, est aujourd’hui sapeur-pompier professionnel en centre de traitement de l’alerte : elle témoigne de son parcours.

- Pour rester informé des « Alertes concours » et des « Alertes recrutements sans concours », suivez-nous sur la page Facebook Vocation Service public !