Cette rubrique est parrainée par la Banque Française Mutualiste

Enguerran, 27 ans, chef de cabinet de la préfète de région Normandie et membre de jury

Enguerran, 27 ans, chef de cabinet de la préfète de région Normandie et membre de jury

J’ai l’honneur de servir l’État depuis déjà presque 4 ans. J’ai toujours voulu être au service des autres et veiller à l’application des lois. À l’issue d’une scolarité « classique » en droit public et la maîtrise en poche, je me suis inscrit à l’IPAG de Valenciennes pour parfaire ma préparation et pour le coup, le choix a été plutôt judicieux.

L’IPAG m’a permis une meilleure connaissance de l’ambiance concours avec des « concours blancs » réguliers, par l’apprentissage de la méthodologie pour les grandes épreuves (note de synthèse, mise en situation professionnelle, culture générale, découverte des univers professionnels, immersion avec des stages), la fac de droit m’a offert l’armure et l’IPAG les armes, ainsi j’ai pu conquérir avec moins d’angoisse l’épreuve fatidique du concours.

Arrêtons le mythe du jury méchant, froid et dont le seul objectif est de montrer au candidat qu’il en sait moins que lui ! Non, non, non ! Le jury, c’est avant tout des professionnels généralement du même corps que celui pour lequel on candidate, ils sont donc passés par les mêmes écoles, par les mêmes épreuves et par les mêmes étapes !

Ce que le jury attend, ce n’est pas un candidat pour « Question pour un champion » ou « Qui veut gagner des millions ? », il recherche avant tout un collègue, un collaborateur avec qui il pourra travailler dans une bonne ambiance, en rigolant (car oui, on sait rigoler dans l’administration !), être autonome, moderne, avec un esprit d’initiative, soucieux de servir l’intérêt général, investi dans ses missions et en qui il pourra avoir confiance.

Le jury est là pour vous aider à démontrer vos capacités, la bienveillance est un maître-mot. Si vous ne connaissez pas une réponse, dites-le ! Inutile d’être hésitant, de baratiner ou de vouloir montrer à tout prix que vous savez tout sur tout. On a le droit de ne pas savoir et de ne pas tout connaître.

Pour les mises en situation professionnelle, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse, ce que le jury attend, c’est une réponse argumentée et une position défendue. Faites du jury votre allié et du stress votre ennemi, ou alors transformez le stress en adrénaline tel un grand sportif qui s’apprête à réaliser un exploit. Il faut relativiser !


- Trouvez l’IPAG le plus proche de chez vous dans l’ annuaire des IPAG et CPAG.

- Pour connaître les dates d’inscription aux concours de la Fonction publique, consultez gratuitement et sans inscription notre calendrier.

- Vous aussi, vous êtes candidat, lauréat ou fonctionnaire en poste, et vous souhaitez partager votre expérience, contactez-nous en cliquant ici.