Georges Tron estime que l’on peut "encore réduire le nombre de fonctionnaires"

Georges Tron estime que l'on peut "encore réduire le nombre de fonctionnaires"

Préparez votre concours 100% en ligne !

Préparation concours Fonction publique

Catégories A, B ou C - Toutes Filières - Externe, Interne, 3e voie, Examen professionnel
Voir les programmes détaillés
Carrières Publiques accompagne les candidats aux concours de la fonction publique avec des préparations 100% en ligne. Conseils, méthodologie, corrections personnalisées par des membres de jury, préparation à l'oral.

Dimanche 24 avril, devant le Grand jury RTL/ Le Figaro/LCI, le secrétaire d’État à la Fonction publique, Georges Tron a estimé que l’on pouvait "encore réduire le nombre de fonctionnaires surtout chez les opérateurs de l’État plus que dans la police ou l’Éducation nationale. "

Il a ensuite précisé : "Je suis pour les suppressions de postes en 2012 et 2013 mais si nécessaire on ajustera. Il va y avoir 4.500 à 5.000 élèves de plus à la prochaine rentrée et si on voit que ça pose des problèmes dans tel ou tel secteur, il faudra sans doute ajuster mais le principe du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite n’est pas remis en cause".

Il ne souhaite toutefois pas toucher à la police. "Dans la police, il y aura une réflexion très précise à mener pour adoucir ce principe du un sur deux" car "l’effort de réduction des effectifs a essentiellement porté sur l’administration centrale et déconcentrée et pas sur les opérateurs de l’État". Les opérateurs de l’État sont des organismes qui remplissent des missions de service public, comme Météo France, Pôle emploi ou encore le CNRS.

Vous cherchez un emploi de titulaire ou de contractuel ?

Accédez ici à plus de 1000 offres d'emploi actualisées chaque jour

Quel sera votre salaire ?

Consultez les grilles indiciaires 2020