Greffier – Directeur des services de greffe : fiche métier

Greffier – Directeur des services de greffe : fiche métier

Fonction publique d’État (FPE ministère de la justice)
Catégorie : B (greffier) et A (directeur des services de greffe)
Secteur : juridique
Métiers associés : greffier en chef, magistrat

Deux métiers différents au service de la justice. Le greffier et le directeur des services de greffe officient dans un greffe de tribunal, lieu où l’on dépose les minutes, jugements, arrêt, où l’on dépose et conserve les actes et où l’on vient déclarer. C’est aussi le lieu des services administratifs des tribunaux.

Greffiers : tendance de recrutement

Au 1er janvier 2018, on comptait 11.007 greffiers et 1.802 directeurs des services de greffe en France. Ces effectifs ont beaucoup augmenté en quelques années, en raison notamment des nombreux départs en retraite.

Ainsi, en 2021, 687 places ont été offertes aux concours de recrutement des greffiers des services judiciaires :

  • 328 places au concours externe ;
  • 275 places au concours interne ;
  • 84 places au troisième concours.

Quant au concours de recrutement des directeurs des services de greffe, il a offert 118 places en 2021 :

  • 71 places au concours externe ;
  • 47 places au concours interne.

Les professions de greffier et de directeur des services de greffe

Missions du greffier

Au sein d’un tribunal, le greffier (sous l’autorité d’un directeur des services de greffe) est un technicien de la procédure. Ses missions sont multiples.

Dans le domaine judiciaire, il est responsable du respect de la procédure. Il assiste le président et les juges des tribunaux pour toutes les phases des dossiers, y compris lors interrogatoires et des audiences.

C’est lui qui atteste de l’authenticité des actes de justice. Il consigne l’intégralité des débats et veille à la conservation des actes de procédure et des jugements. C’est encore le greffier qui est habilité à recevoir des fonds ou des objets en dépôt et conserve les « scellés » (pièces à conviction, armes, etc.).

Ses fonctions sont aussi administratives avec l’encadrement intermédiaire des agents de son service. Il peut aussi assurer l’accueil et l’information du public.

Missions du directeur des services de greffe

Le directeur des services de greffe encadre les services du greffe d’un tribunal. Moins présent lors des phases des procédures, son rôle est plus administratif et logistique. Il gère le personnel, les achats, les locaux, etc.

Devenir greffier : qualités requises

La rigueur, la précision et l’attention de tous les instants sont des qualités primordiales. En effet, une seule absence du greffier lors d’une audience, une seule erreur, peut faire annuler un jugement pour vice de forme.

Il faut également le goût du travail administratif, un grand sens de l’ordre, de l’organisation et du classement.

Les concours de greffier et directeur des services de greffe

Le concours externe de greffier (catégorie B) est accessible avec un bac + 2 ou une qualification reconnue équivalente. Si toutes les filières sont acceptées, il est préférable de se présenter avec une formation juridique.

Et compte tenu du niveau des candidats, une licence ou un master sont conseillés. En effet, selon les rapports de jury des concours externes de 2008 à 2017, la majorité des admis (54 %) est titulaire d’un bac + 5 au minimum. Seuls 7 % ont « seulement » un diplôme de niveau bac + 2.

En revanche, au concours interne, accessible sans diplômes mais après 4 ans de services publics, la tendance est inverse : 51 % des admis ont un diplôme inférieur à un bac + 2.

Depuis 2020, un « troisième concours » permet également aux candidats sans diplômes de se présenter, à condition de justifier de quatre ans d’activités professionnelles exercées dans le domaine juridique et comparables à celles d’un greffier.

L’inscription au concours externe de directeur des services de greffe (catégorie A) est accessible avec une licence ou équivalent. Des concours interne et troisième voie sont également organisés.

Les informations sur les conditions d’inscription et les épreuves sont disponibles dans la fiche Greffier / Directeur des services de greffe : réussir le concours 2022.

Devenir greffier : après le concours

Formation

Les lauréats doivent suivre une formation rémunérée de 12 à 18 mois en alternance de théorie et de stages pratiques en juridictions. Cette formation est assurée par l’École nationale des greffes (ENG) à Dijon.

Une fois titularisés, les greffiers doivent suivre au minimum 10 jours de formation par fraction de 5 ans.

Les greffiers issus du concours externe s’engagent à accomplir 5 années au service du ministère de la Justice.

Rémunération

Pendant les 18 mois de formation, le traitement des greffiers est d’environ 1.680 € net. Après la titularisation, le salaire net mensuel évolue jusqu’à atteindre 2.640 € en fin de carrière.

Pour les directeurs des services de greffe, le traitement net mensuel s’élève de 1.800 à 4.500 €.

Découvrez en détail l’évolution du salaire des greffiers et des directeurs des services de greffe au cours de leur carrière.

Grades et évolution de carrière

Après quatre ans d’expérience, les greffiers peuvent devenir directeurs des services de greffe par concours interne. Il leur est également possible de passer le concours interne de l’École nationale de la magistrature (ENM).

Les directeurs des services de greffe, après plusieurs années d’exercice, peuvent être recrutés à des postes de magistrats.


Informations complémentaires :

- Ministère de la Justice
Direction des Services judiciaires - Département B2
13, Place Vendôme
75042 PARIS Cedex 01
Tél. : 01.44.77.64.70

- Site lajusticerecrute.fr

- École nationale des greffes
5, Boulevard de la Marne - BP 9
21071 DIJON cedex
Tél. : 03 80 60 56 00

- Site Internet de l’École nationale des greffes


Vous cherchez un emploi de titulaire ou de contractuel ?

Accédez ici à plus de 1000 offres d'emploi actualisées chaque jour