Jour de carence, le Gouvernement précise son application

Jour de carence, le Gouvernement précise son application

Le 16 janvier, la Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) a présenté le projet de circulaire réintroduisant un jour de carence dans la Fonction publique en cas d’arrêt maladie.

Le Gouvernement souhaite rétablir plus d’équité entre le secteur public et le secteur privé et réaliser 270 millions d’euros d’économie sur les salaires des fonctionnaires en arrêt maladie.

Si la circulaire est appliquée en l’état, les agents des trois volets de la Fonction publique perdront une journée de rémunération le premier jour de leur arrêt pour maladie.
Les congés pour longue maladie, maladie professionnelle et accident professionnel ne seront pas concernés.

Pour éviter toute difficulté à venir, le projet de circulaire précise que le premier jour de congé maladie ne pourra pas être remplacé par un jour d’autorisation spéciale d’absence, un jour de congé ou un jour relevant de l’aménagement et de la réduction du temps de travail.