La fonction publique d’État recrute en 2019

La fonction publique d'État recrute en 2019

Plus de 2,43 millions de personnes travaillent dans la fonction publique d’État, dont un tiers dans les ministères, et deux tiers répartis sur l’ensemble du territoire et parfois à l’étranger.

Ces agents, qui exercent pas moins de 240 métiers, travaillent dans les administrations centrales ou dans les services déconcentrés.

Ça bouge dans la fonction publique d’État !

En 2016, pour la deuxième année consécutive, l’emploi a progressé dans la fonction publique d’État (+1,2 % soit 28 700 postes supplémentaires) alors qu’il n’avait cessé de baisser depuis 2003. En effet, jusqu’en 2014, le nombre d’agents dans la fonction publique d’État n’avait cessé de diminuer chaque année sous les effets conjoints de suppressions de postes ou de transferts vers la fonction publique territoriale liés notamment à la décentralisation (source : Rapport annuel sur l’état de la Fonction publique 2018).

C’est le ministère de l’Éducation nationale qui offre en 2019, comme chaque année, le plus grand nombre de recrutements, malgré l’annonce de la suppression de 1813 postes. Viennent ensuite les ministères de l’Intérieur, de l’Économie, de la Justice et de la Défense, dont les effectifs sont pour la plupart en augmentation (sauf au ministère de l’Économie).

Deux types d’administrations

L’administration centrale
Ce sont les services centraux des ministères situés majoritairement à Paris qui dirigent les grandes missions de l’État (défense, enseignement, sécurité, santé, économie…) au niveau national.

Les administrations déconcentrées
Elles sont situées sur tout le territoire et appliquent les politiques publiques décidées par les ministères. Elles ont en charge les missions de l’État au niveau de la région ou du département. Ce sont par exemple les rectorats à l’Éducation nationale, les perceptions du Trésor pour le ministère des Finances, les directions départementales, les préfectures… Ce sont les administrations déconcentrées qui proposent le plus d’emplois.

Trois types de concours

Les concours nationaux centralisés concernent surtout des postes de catégorie A. Pour se présenter, il faut contacter le bureau des concours du ministère organisateur et demander un dossier d’inscription. Les candidats recrutés par le biais de ces concours peuvent être affectés dans toute la France. Certains concours sont dits nationaux à affectation régionale. Dans ce cas, les candidats doivent dès l’inscription faire part de leur choix d’affectation.

Les concours déconcentrés sont gérés au niveau local. Les inscriptions se font directement auprès du service concerné par la circonscription choisie. L’emploi proposé sera situé près du centre auquel vous vous êtes inscrit pour passer le concours. Choisissez donc celui dont la localisation vous convient le mieux.

Les concours interministériels sont organisés en commun par plusieurs ministères et visent à recruter du personnel d’administration générale de catégories B et C principalement.

Dans la fonction publique d’État, certains concours sont nationaux mais à affectation régionale ou départementale, et d’autres peuvent vous envoyer aux quatre coins du pays ! Pensez à demander la localisation du ou des postes à pourvoir…


- Pour connaître les dates d’inscription aux concours de la fonction publique d’État : voir le calendrier gratuit des concours.

- La fonction publique d’État recrute aussi sans concours ! Devenir contractuel : mode d’emploi.

- Pour rester informé des « Alertes concours » et des « Alertes recrutements sans concours », suivez-nous sur la page Facebook Vocation Service public !