Le salaire des sapeurs-pompiers professionnels

Le salaire des sapeurs-pompiers professionnels

Rémunération de base, primes, indemnités, heures supplémentaires : combien gagne vraiment un sapeur-pompier professionnel depuis l’augmentation du point d’indice en 2016-2017 ? La réponse en détails.

À l’entrée en poste d’un sapeur-pompier professionnel et pendant un an, l’indice est de 325 points. Le salaire correspondant se calcule en multipliant cet indice par 4,686025 € (la valeur du point d’indice) = 1 522,95 € bruts.

Ce montant constitue la base de sa rémunération, mais d’autres ingrédients viennent la compléter :

  • 4 heures supplémentaires dans le mois lui permettent d’augmenter son traitement de 54,39 €.
  • S’il est affecté à des travaux administratifs ou de saisie comptable, il percevra une prime de « qualification/technicité » pour l’usage d’outils informatique et bureautique d’un montant de 84,73 €.
  • Si l’agent a effectué, en plus de son service, une astreinte supplémentaire, il peut bénéficier d’une prime d’astreinte de 149,48 € pour une semaine complète à laquelle s’ajoute la majoration pour les heures supplémentaires éventuelles.
  • Les sapeurs-pompiers bénéficient d’une indemnité « de responsabilité » dont le taux varie de 6 à 33 % selon le grade. En début de carrière, le sapeur percevra donc 91,38 € mensuels.
  • Une indemnité de feu est également versée pour un taux unique de 19 %, soit 289,36 €.
  • S’il n’est pas logé à la caserne, il a droit à une indemnité de logement de 10 % soit 152,30 €.

Son traitement final brut mensuel sera donc en réalité de 2 344,60 €.


- Comparez avec les autres salaires dans la fonction publique territoriale.

- Indice, grade, échelon, régime indemnitaire : toutes les explications pour comprendre la rémunération des fonctionnaires.

- Pour rester informé des « Alertes concours » et des « Alertes recrutements sans concours », suivez-nous sur la page Facebook Vocation Service public !