Les « parcours emploi compétences » remplacent les contrats aidés

Les « parcours emploi compétences » remplacent les contrats aidés

Jean-Marc Borello, en charge de trouver de nouveaux dispositifs pour remettre dans l’emploi les publics les plus en difficulté, vient de rendre son rapport.

Un texte qui tient compte des souhaits de la ministre du Travail suite à la contestation sur la suppression des emplois aidés. La ministre voulait passer de la « juxtaposition de dispositifs d’aide à l’emploi » à une « approche transversale, centrée sur le parcours de chacun ».

Auparavant, la démarche consistait à « insérer » les demandeurs d’emploi. La préconisation du rapport est d’utiliser le terme d’« inclusion », signe aussi d’un changement dans les moyens mis en œuvre.
Jean-Marc Borello envisage une approche nouvelle d’« investissement social », partant du constat que « personne n’est inemployable ».

Trois recommandations du rapport sont retenues par la ministre :

  • La création des Parcours emploi compétences en trois axes « emploi, formation et accompagnement » avec, pour l’employeur, des obligations contrôlées d’acquisition de compétences par la personne en contrat.
  • Un budget de 100 millions d’euros dans un Plan investissement compétences à destination des personnes sortant des Parcours emploi compétences et des structures ayant une activité économique et participant à l’insertion.
  • La mise en place d’un Fonds d’inclusion dans l’emploi donnant aux préfets de région la possibilité d’adapter leur action aux réalités locales, avec de nouvelles souplesses pour expérimenter, nouer des partenariats.

Pour rester informé des « Alertes concours » et des « Alertes recrutements sans concours », suivez-nous sur la page Facebook Vocation Service public !