Les tests de personnalité aux concours et recrutements : exercices d’entraînement

Les tests de personnalité aux concours et recrutements : exercices d'entraînement

Aux tests de personnalité de concours, il n’y a généralement pas une seule « bonne » réponse, mais certaines réponses sont plus attendues que d’autres ! L’essentiel reste de s’y entraîner pour ne pas être pris au dépourvu le jour de l’épreuve. Cet extrait du Grand Livre des tests psychotechniques, de logique, de personnalité et de créativité, publié aux éditions Dunod, vous propose des exercices d’entraînement pour vous familiariser aux différentes épreuves et vous donner des conseils sur les réponses les plus adaptées.

Le Grand Livre des tests psychotechniques - DUNOD

Le Grand Livre des tests psychotechniques, de logique, de personnalité et de créativité
de Bernard Myers, Benoît Priet, Dominique Souder, Corinne Pelletier.
Éditions Dunod
Collection « Je prépare les concours de la fonction publique »
2e édition – Février 2017
480 pages – ISBN 978-2-10-07-5926-2

Les questionnaires de personnalité : exercices et corrigés

Répondez aux huit questions suivantes. Entourez la lettre qui précède votre choix de réponse parmi les propositions fournies.

1. Votre supérieur vous reproche de ne pas être suffisamment impliqué(e) dans le travail en équipe. Comment réagissez-vous ?
a. Vous demandez plus de détails sur ce que l’on vous reproche.
b. Vous ne portez pas attention à cette remarque puisque votre travail est toujours, selon vous, bien fait.
c. Vous essayez de vous corriger en vous impliquant davantage.
d. Les réponses A et C.
e. Les réponses A, B et C.

  • Dimension évaluée : réaction face à la critique
  • Réponse attendue : d

2. Votre horaire de travail habituel est de 7 heures à 14 heures et votre responsable vous demande pour la première fois de travailler jusqu’à 16 heures pendant les trois jours consécutifs. Vous n’avez rien d’important de prévu. Comment réagissez- vous à cette demande ?
a. Vous acceptez et vous cherchez ensuite à comprendre la raison de cette demande.
b. Vous lui demandez la raison de ce changement et, s’il en a une bonne, vous acceptez.
c. Vous lui faites comprendre poliment que vous ne pouvez accepter.
d. Vous demandez une journée de réflexion et vous en parlez avec vos collègues de travail.
e. Toutes ces réponses.

  • Dimension évaluée : disponibilité
  • Réponse attendue : a

3. Votre supérieur, peu disponible, vous demande votre collaboration pour un travail qui nécessite des compétences que vous n’avez pas. Que faites-vous ?
a. Vous analysez la situation et vous déclinez l’offre, car vous avez d’autres tâches urgentes à exécuter.
b. Vous aménagez vos priorités et vous vous mettez à sa disposition.
c. Vous cherchez à comprendre le pourquoi de son manque de disponibilité et vous vous mettez à sa disposition.
d. Toutes ces réponses.
e. Aucune de ces réponses.

  • Dimension évaluée : prise d’initiative
  • Réponse attendue : b

4. Une collègue critique négativement votre méthode de travail. Comment réagissez- vous ?
a. Vous conservez votre méthode, puisque ce n’est pas votre superviseur qui la critique.
b. Vous dites poliment à votre collègue que cela ne la regarde pas.
c. Vous demandez des précisions sur les critiques de votre collègue.
d. Vous recevez positivement les critiques de votre collègue en apportant quelques changements à votre méthode.
e. Les réponses B et C.

  • Dimension évaluée : capacité de remise en question
  • Réponse attendue : c

5. Un collègue vous manifeste beaucoup de sympathie en vous parlant sans cesse de ses difficultés personnelles pendant le temps de travail. Quelle sera votre attitude envers lui ?
a. Vous l’écoutez, car vous trouvez important d’être disponible pour un collègue qui rencontre des difficultés personnelles.
b. Vous tentez de lui donner des conseils afin qu’il se sente mieux.
c. Vous lui proposez de consulter un professionnel.
d. Aucune de ces réponses.
e. Les réponses B et C.

  • Dimension évaluée : sens des priorités
  • Réponse attendue : d (l’écoute peut se faire en dehors du temps de travail)

6. Vous êtes en réunion de travail et un membre ne partage pas vos opinions. À plusieurs reprises, il trouve que vos suggestions sont inappropriées. Vous commencez à être exaspéré(e) par son attitude. Comment réagissez-vous ?
a. Vous lui manifestez ouvertement votre agacement.
b. Vous prenez votre mal en patience.
c. Vous lui donnez raison pour lui faire plaisir.
d. Vous attendez la fin de la réunion pour lui faire partager votre agacement en face à face.
e. Les réponses B et D.

  • Dimension évaluée : gestion des conflits
  • Réponse attendue : d

7. Vous ne vous sentez pas bien dans votre équipe de travail. Vous avez l’impression que l’on ne vous accepte pas. Que faites-vous ?
a. Vous n’en faites pas un problème et vous continuez de faire votre travail.
b. Vous décidez d’être gentil avec ceux qui le sont envers vous et vous ne vous occupez pas des autres.
c. Vous en parlez avec votre conjoint et vous suivez ses conseils.
d. Vous exposez le problème au chef d’équipe et au représentant syndical.
e. Aucune de ces réponses.

  • Dimension évaluée : capacité à résoudre un problème
  • Réponse attendue : e (la solution serait d’en parler à un collègue, voire à son supérieur)

8. Le service où vous travaillez décide de changer le logiciel informatique alors qu’il vous satisfait entièrement. Quelle sera votre réaction ?
a. Vous décidez de rencontrer votre supérieur et vous lui faites part de votre satisfaction par rapport au logiciel actuel.
b. Vous parlez à un collègue en lui faisant part de votre satisfaction par rapport au logiciel actuel et vous lui demandez conseil.
c. Vous évaluez les implications de ce changement sur votre travail et vous en discutez avec les membres de l’équipe.
d. Vous parlez sincèrement à votre supérieur de votre insatisfaction par rapport au changement de logiciel et vous lui manifestez votre désir d’apprendre le plus tôt possible à vous servir du nouveau logiciel.
e. Toutes ces réponses.

  • Dimension évaluée : ouverture au changement
  • Réponse attendue : c

Les tests projectifs : exercices et corrigés

1. Ci-après, une des 24 situations du test de Rosenzweig. Vous êtes le personnage qui doit réagir à la situation. Notez rapidement votre réponse sur la ligne prévue à cet effet :
« Je ne peux pas vous voir ce matin bien que nous ayons fixé ce rendez-vous hier. »
Votre réaction : …

Corrigé : le test de Rosenzweig mesure la capacité de l’individu à gérer une situation conflictuelle ainsi que sa résistance au stress. Dans chaque situation du test, trois sortes de réactions sont possibles :

  • agresser son interlocuteur en retour,
  • tenter de calmer le jeu,
  • se confondre en excuses (rejeter la faute sur soi).

Dans la situation ci-dessous, le recruteur attend plutôt une réaction extrapunitive, c’est-à-dire tournée vers l’extérieur : « Ce n’est pas normal », « Je ne suis pas d’accord, vous devez respecter votre engagement ». La réaction doit être « normale », ni agressive, ni hostile. La personne qui insiste sur l’embarras causé par la situation exprime de la frustration. Cette attitude, si elle est systématique, peut montrer une forme de vulnérabilité.

2. Complétez les phrases suivantes :

  • « Mes parents… » ;
  • « La société… » ;
  • « La plupart des gens sont… »

Corrigé : optez pour des réponses sereines (neutres), optimistes et créatives :

  • « Mes parents forment un couple uni. »
  • « La société est de plus en plus responsable. »
  • « La plupart des gens sont agréables et serviables. »

- Découvrez plus d’informations et de conseils pour réussir les tests de personnalité aux concours.

- Préparez-vous à exprimer efficacement vos motivations.

- Pour rester informé des « Alertes concours » et des « Alertes recrutements sans concours », suivez-nous sur la page Facebook Vocation Service public !