Où et comment est-on muté dans l’armée de terre ?

Où et comment est-on muté dans l'armée de terre ?

Le major Patrick, adjoint au chef du Centre d’Information et de Recrutement des Forces Armées (CIRFA) d’Angers, présente les modalités d’affectation et de mutation des militaires selon leur niveau de recrutement.

Au sein de l’armée de terre, les conditions d’affectation et de mutation dépendent du niveau de recrutement.

Affectation et mutation des engagés volontaires de l’armée de terre (EVAT)

Les engagés volontaire de l’armée de terre (EVAT, équivalent ouvrier spécialisé - environ 14 000 postes par an), sont recrutés de sans diplôme à bac.

Les EVAT choisissent le lieu où ils souhaitent être affectés en fonction d’une liste de villes proposées par l’armée de terre.

Les EVAT n’ont pas vocation à être mutés, sauf s’ils en expriment le désir, et peuvent donc effectuer toute leur carrière dans leur ville d’affectation d’origine.

Affectation et mutation des sous-officiers de l’armée de terre

Préparez votre concours avec Carrières Publiques

Les sous-officiers (équivalents techniciens à techniciens supérieurs – environ 1 600 postes par an), sont recrutés de bac à bac + 3.

Les sous-officiers, qui sont eux formés au sein d’écoles militaires, choisissent leur première affectation en fonction de leur rang de classement en sortie d’école, parmi une liste de villes proposées par l’armée de terre.

Il n’y a donc pas d’autres critères (provenance géographique, situation familiale, âge…) qui déterminent l’affectation.

Les sous-officiers sont mutés de manière obligatoire environ tous les 6 à 8 ans. Ils expriment 4 souhaits de futur lieu d’affectation et la direction des ressources humaines de l’armée de terre essaie de leur donner satisfaction dans un des 4 choix.

Affectation et mutation des officiers de l’armée de terre

Les officiers (équivalents cadres à cadres supérieurs – environ 500 postes par an), sont recrutés de bac +3 à bac +5.

Les officiers, qui sont eux formés au sein d’écoles militaires, choisissent leur première affectation en fonction de leur rang de classement en sortie d’école, parmi une liste de villes proposées par l’armée de terre. Il n’y a donc pas d’autres critères (provenance géographique, situation familiale, âge…) qui déterminent l’affectation.

Les officiers sont mutés de manière obligatoire environ tous les 4 à 6 ans, voire tous les 2 ans pour les officiers supérieurs. Ils expriment 4 souhaits de futur lieu d’affectation et la direction des ressources humaines de l’armée de terre essaie de leur donner satisfaction dans un des 4 choix.


- Le point sur les évolutions de carrière et les dispositifs de retour à la vie civile des militaires

- Pour rester informé des « Alertes concours » et des « Alertes recrutements sans concours », suivez-nous sur la page Facebook Vocation Service public !