Panne de candidats au concours d’inspecteur du travail

Panne de candidats au concours d'inspecteur du travail

Au début des années 2000, 1 010 personnes se portaient candidates aux différents concours d’inspecteur du travail. Ils n’étaient plus que 403 en 2016.
Le manque de vocation touche les concours externes et internes avec une baisse d’un tiers des inscrits entre 2015 et 2016 alors que les candidats au troisième concours progressent de 47 % entre 2015 et 2016.

Selon l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS), il faut diversifier les profils et ouvrir plus de postes au 3e concours (sans condition de diplôme), privilégiant ainsi de nouveaux profils riches d’expériences professionnelles. L’IGAS propose aussi de mettre en place des partenariats avec les établissements d’enseignement supérieur pour rendre plus visibles ces concours, souvent méconnus par les étudiants.