Plus de femmes dans la haute fonction publique

Plus de femmes dans la haute fonction publique

La Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) publie un rapport encourageant sur l’application de la loi Sauvadet qui a instauré l’équité entre les hommes et les femmes dans les recrutements de la Fonction publique.

Le dispositif porte ses fruits. Depuis 2012, le nombre de femmes bénéficiaires de « primo-nominations » a augmenté de 1 % par an dans la haute fonction publique.

Au 31 décembre 2016, 35 % des cadres supérieurs « primo-nommés » sont des femmes (contre seulement 32 % en 2013).

Fin 2016, la fonction publique hospitalière arrive en tête avec 38 % de femmes primo-nommées, la fonction publique territoriale atteint 35,5 % puis vient l’État avec 33 % de femmes primo-nommées.