Le ministère de la Justice recrute des travailleurs handicapés

Le ministère de la Justice recrute des travailleurs handicapés

Le ministère de la Justice organise plusieurs recrutements de travailleurs handicapés par la voie contractuelle :

L’agent sera d’abord recruté en qualité d’agent contractuel de droit public. Il bénéficiera d’un contrat pour une période correspondant à celle du stage puis sera titularisé.

Conditions d’accès au recrutement de travailleurs handicapés du ministère de la Justice

Les candidats doivent satisfaire aux conditions générales d’accès à la Fonction publique :

  • être de nationalité française ou ressortissant d’un des Etats membres de l’Union européenne ou d’un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen ;
  • jouir de leurs droits civiques ;
  • être en position régulière au regard du code du service national ;
  • satisfaire aux conditions d’aptitude physique exigées pour l’exercice de la fonction ;
  • être indemne de toute affection mentale incompatible avec l’exercice des fonctions d’éducateur (arrêté du 22 mars 1993 relatif aux conditions particulières d’aptitude psychologique pour la nomination des candidats admis à l’emploi d’éducateur à la protection judiciaire de la jeunesse) ;
  • ne pas avoir de mentions au bulletin n° 2 du casier judiciaire incompatibles avec l’exercice des fonctions ;
  • être titulaire du diplôme requis, le cas échéant.

Quand et comment postuler ?

La date limite de dépôt des candidatures est fixée :

  • au jeudi 20 mai 2021 pour les postes d’adjoint administratif, d’assistant de service social, d’attaché d’administration, d’adjoint technique, de professeur technique de la protection judiciaire de la jeunesse et d’éducateur de la protection judiciaire de la jeunesse ;
  • au vendredi 28 mai 2021 pour les postes de directeur pénitentiaire d’insertion et de probation, de conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation, de directeur technique, de technicien et d’adjoint technique de l’administration pénitentiaire.

Le dossier doit être déposé auprès du service chargé du recrutement de la direction interrégionale de la protection judiciaire de la jeunesse ou du service pénitentiaire dans le ressort de laquelle la personne souhaite postuler (cliquez plus haut sur « voir la localisation des postes ») .

Les candidats doivent établir un dossier de candidature comportant :

  • Un curriculum vitae précisant l’état civil, le parcours d’études suivi et le parcours professionnel détaillé du candidat (avec l’indication des employeurs, des fonctions assurées et des dates d’exercice).
  • Une lettre de motivation précisant le lieu d’affectation et le poste recherché.
  • Un certificat établi par un médecin agréé, seul habilité à établir l’attestation de la compatibilité du handicap avec le poste envisagé. Pour ce faire, les candidats sont invités à contacter la direction interrégionale de la protection judiciaire de la jeunesse dans le ressort de laquelle (desquelles) ils souhaitent postuler afin d’obtenir la liste de ces praticiens.
  • Un certificat délivré suite à un examen médico-psychologique effectué par un médecin psychiatre agréé sur proposition du directeur de la protection judiciaire de la jeunesse attestant que le candidat est indemne de toute affection mentale incompatible avec l’exercice des fonctions d’éducateur.
  • Une photocopie d’une pièce d’identité en cours de validité.
  • Une photocopie de l’attestation de la carte vitale.
  • Un état signalétique des services militaires ou les pièces constatant la situation au regard du code du service national, le cas échéant.
  • La photocopie du (des) titre(s) ou diplôme(s) ou de toute pièce attestant du niveau reconnu équivalent.
  • Le cas échéant un dossier de demande d’équivalence, assorti des copies du (des) contrat(s) ou certificat(s) de travail, qu’ils peuvent obtenir auprès des directions interrégionales de la protection judiciaire de la jeunesse.
  • La photocopie des attestations de travail, le cas échéant.
  • Une attestation sur l’honneur certifiant que le candidat n’appartient pas à un corps ou un cadre d’emploi de l’une des trois fonctions publiques.
  • L’attestation de la reconnaissance de travailleur handicapé délivrée par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

Renseignements complémentaires : ministère de la justice, direction de la protection judiciaire de la jeunesse, sous-direction des ressources humaines et des relations sociales, bureau du recrutement et de la formation, section de l’organisation des recrutements.
Adresse postale : 13, place Vendôme, 75042 Paris Cedex 01.
Bureaux situés : 35, rue de la Gare, 75019 Paris.
Internet : www.justice.gouv.fr


- Consultez le calendrier Vocation Service public pour connaître tous les concours actuellement ouverts dans la filière justice !

- Pour rester informé des « Alertes concours » et des « Alertes recrutements sans concours », suivez-nous sur la page Facebook Vocation Service public !

Vous cherchez un emploi de titulaire ou de contractuel ?

Accédez ici à plus de 1000 offres d'emploi actualisées chaque jour

Quel sera votre salaire ?

Consultez les grilles indiciaires 2021