logo Vocation Service Public
Accueil / Le ministère de la Justice recrute des travailleurs handicapés

Le ministère de la Justice recrute des travailleurs handicapés

travailleur handicapé

Le ministère de la Justice organise plusieurs recrutements de travailleurs handicapés par la voie contractuelle :

L’agent sera d’abord recruté en qualité d’agent contractuel de droit public. Il bénéficiera d’un contrat pour une période correspondant à celle du stage puis sera titularisé.

Conditions d’accès au recrutement de travailleurs handicapés du ministère de la Justice

Les candidats doivent :

  • présenter une attestation de la reconnaissance de travailleur handicapé en cours de validité ;
  • remplir les conditions générales d’accès à la Fonction publique ;
  • être titulaire du diplôme requis, le cas échéant :
    • diplôme d’État d’éducateur spécialisé pour le recrutement d’éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse ;
    • diplôme de niveau bac + 3 pour le recrutement d’attaché d’administration ;
    • diplôme de niveau bac pour le recrutement de secrétaires administratifs.

Aucun diplôme n’est requis pour les recrutements d’adjoints administratifs et techniques.

Pour le recrutement d’éducateurs de la PJJ, les candidats doivent en outre être indemnes de toute affection mentale incompatible avec l’exercice des fonctions d’éducateur (arrêté du 22 mars 1993 relatif aux conditions particulières d’aptitude psychologique pour la nomination des candidats admis à l’emploi d’éducateur à la protection judiciaire de la jeunesse).

Préparez votre concours 100% en ligne !

Préparation concours Fonction publique territoriale

Catégories A, B ou C - Toutes Filières - Externe, Interne, 3e voie, Examen professionnel
Voir les programmes détaillés
Carrières Publiques : un réseau de 100 formateurs experts au service de votre réussite

Quand et comment postuler ?

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au lundi 24 avril 2023.

Le dossier doit être déposé auprès du service chargé du recrutement de la direction interrégionale de la protection judiciaire de la jeunesse ou du service pénitentiaire dans le ressort de laquelle le candidat souhaite postuler (cliquez plus haut sur « voir la localisation des postes »).

Les candidats doivent établir un dossier de candidature comportant :

  • Un curriculum vitae précisant l’état civil, le parcours d’études suivi et le parcours professionnel détaillé du candidat (avec l’indication des employeurs, des fonctions assurées et des dates d’exercice).
  • Une lettre de motivation précisant le lieu d’affectation et le poste recherché.
  • Un certificat établi par un médecin agréé, seul habilité à établir l’attestation de la compatibilité du handicap avec le poste envisagé. Pour ce faire, les candidats sont invités à contacter la direction interrégionale de la protection judiciaire de la jeunesse dans le ressort de laquelle (desquelles) ils souhaitent postuler afin d’obtenir la liste de ces praticiens.
  • Un certificat délivré suite à un examen médico-psychologique effectué par un médecin psychiatre agréé sur proposition du directeur de la protection judiciaire de la jeunesse attestant que le candidat est indemne de toute affection mentale incompatible avec l’exercice des fonctions d’éducateur.
  • Une photocopie d’une pièce d’identité en cours de validité.
  • Une photocopie de l’attestation de la carte vitale.
  • Un état signalétique des services militaires ou les pièces constatant la situation au regard du code du service national, le cas échéant.
  • La photocopie du (des) titre(s) ou diplôme(s) ou de toute pièce attestant du niveau reconnu équivalent.
  • Le cas échéant un dossier de demande d’équivalence, assorti des copies du (des) contrat(s) ou certificat(s) de travail, qu’ils peuvent obtenir auprès des directions interrégionales de la protection judiciaire de la jeunesse.
  • La photocopie des attestations de travail, le cas échéant.
  • Une attestation sur l’honneur certifiant que le candidat n’appartient pas à un corps ou un cadre d’emploi de l’une des trois fonctions publiques.
  • L’attestation de la reconnaissance de travailleur handicapé délivrée par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

Renseignements complémentaires : https://lajusticerecrute.fr/


mis à jour le 24 Mar 2023

Vous cherchez un emploi de titulaire ou de contractuel ?

Accédez ici à plus de 1000 offres d’emploi actualisées chaque jour

LinkedIn
Share
WhatsApp