Elsa, cheffe du service financier d’une direction immobilière

Elsa, cheffe du service financier d'une direction immobilière

Elsa a commencé sa carrière comme attachée parlementaire avant de se spécialiser en gestion publique. Elle raconte son parcours jusqu’à son poste de cheffe du service financier d’une direction immobilière.

J’ai suivi des études de Droit avant de faire un master 2 de Sciences politiques, qui m’orientait vers le métier de collaborateur d’élu. J’ai occupé des postes d’attachée parlementaire à l’Assemblée nationale durant 8 années avec conviction et un grand intérêt pour les questions de modernisation de l’action publique.

C’est cet intérêt qui m’a orientée vers un second Master 2 en Gestion publique, réalisé en parallèle de mes fonctions, afin de pouvoir me spécialiser sur cette thématique et évoluer vers des postes de responsable financière.

Après l’obtention de mon diplôme, j’ai eu la chance d’obtenir un premier poste sur des fonctions de pilotage budgétaire dans une importante direction immobilière, ce qui m’a permis de confronter mes connaissances théoriques à la réalité du terrain. Cette expérience, particulièrement exigeante mais passionnante, a confirmé mon intérêt pour ces missions.

Ayant fait le choix de travailler dans la fonction publique d’État après ma réorientation professionnelle, j’ai décidé de continuer avec le statut de contractuelle. Il était, en effet, particulièrement compliqué d’envisager de passer le concours des IRA et quitter ma famille à 30 ans passés, avec des enfants en bas âge, pour l’année de formation. C’est un statut qui comporte des avantages et des inconvénients, mais qui me semble être encore relativement contraignant sur le long terme en matière d’évolution et de mobilité, malgré les assouplissements dont il a fait l’objet récemment.

J’ai changé de poste à deux reprises depuis que j’ai intégré la Fonction publique. Le fait d’avoir engagé une réorientation professionnelle à l’âge de 30 ans m’a poussée à changer un peu plus rapidement de poste que si j’étais en début de carrière. Les métiers de l’administration sont extrêmement divers et offrent une palette très large de missions, ce qui permet d’envisager des évolutions de carrière intéressantes, tant sur les missions que sur les niveaux de responsabilité.

Je suis actuellement cheffe d’un service financier de 20 agents en charge d’exécuter financièrement des budgets de plusieurs centaines de millions d’euros dans une direction immobilière. Mon poste comprend donc, en plus d’une expertise technique en matière financière, une importante dimension humaine et managériale.

Pour moi, les valeurs du service public, c’est le sens de l’engagement des agents au quotidien dans la mise en œuvre des politiques publiques, au profit de tous. C’est grâce à cet engagement que peuvent être respectés et appliqués les principes du service public, au titre desquels figurent l’égalité, la continuité de l’État et l’adaptation aux évolutions de la société.

Le conseil que je pourrais donner à ceux qui hésitent encore ou qui craignent de s’enfermer dans des missions en faisant le choix de la Fonction publique : prendre contact avec des agents en poste afin qu’ils puissent leur présenter leur profession. Ils pourront découvrir les diversités de parcours, l’éventail des missions ainsi que les possibilités d’évolutions offertes.


Retrouvez d’autres témoignages d’agents publics titulaires ou contractuels !

Vous cherchez un emploi de titulaire ou de contractuel ?

Accédez ici à plus de 1000 offres d'emploi actualisées chaque jour

Quel sera votre salaire ?

Consultez les grilles indiciaires 2022