Filière : Les métiers de la douane

Avec la création de l’espace Schengen, le métier de douanier a changé de visage. Autrefois perçus comme de simples factionnaires aux postes frontières, les douaniers sont aujourd’hui des techniciens de très haut niveau aux compétences multiples. Ils doivent être capables de déjouer les astuces des contrebandiers, contrevenants, fraudeurs, contrefacteurs, évadés fiscaux de toutes sortes. Ils sont aussi maintenant partie prenante du dispositif de lutte contre le terrorisme.

La Direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI) est une administration relevant du ministère des Finances et des Comptes publics.

Elle assure des missions de protection de la sécurité et de la santé publiques, de lutte contre la fraude et les grands trafics et est également chargée d’une mission économique de conseil aux entreprises.

La DGDDI est composée de deux branches d’activité distinctes et complémentaires : la branche du contrôle des opérations commerciales et d’administration générale d’une part, et la branche de la surveillance d’autre part.

1- DEUX BRANCHES DES DOUANES

Branche du contrôle des opérations commerciales et d’administration générale

Cette branche est essentiellement présente dans les bureaux de douanes répartis sur tout le territoire pour le contrôle des opérations commerciales et d’administration générale.

Les agents accueillent le public et les entreprises afin de :

  • contrôler les opérations de commerce international ;
  • percevoir les droits et taxes (taxes sur les tabacs et alcools, métaux précieux, produits pétroliers, taxes spéciales sur certains véhicules routiers, taxes générale sur les activités polluantes, etc.).

La branche administrative effectue aussi des enquêtes, des vérifications et des contrôles dans les entreprises.

Elle fournit aussi à tous les personnels des douanes la logistique informatique et administrative dans le cadre de la direction générale ou dans les directions interrégionales des douanes.

Ces agents exercent leurs missions en civil.

Branche de la surveillance

Les agents de la branche surveillance exercent en uniforme et sont soumis à l’obligation du port de l’arme de service. Ils sont présents sur le terrain. Ce sont eux que l’on voit aux péages des autoroutes, à proximité des frontières ou sur les routes pour des opérations de contrôle inopinées.

Ils luttent contre la fraude, les contrefaçons et les trafics (stupéfiants, armes, espèces animales ou végétales protégées, marchandises prohibées, cigarettes, alcools, etc.). Les douaniers mènent des actions qui s’apparentent à celles de la police, mais leurs cibles sont douanières et fiscales.

La branche surveillance est composée de deux brigades :

  • La brigade de surveillance extérieure qui assure une vigilance constante aux frontières extérieures de l’Union européenne (ports, gares, aéroports ouverts au trafic international) pour le contrôle des voyageurs et des marchandises.
  • La brigade de surveillance intérieure pour la surveillance d’une zone du territoire français avec des contrôles routiers et autoroutiers.

Dans ces deux brigades, on trouvera une très grande variété de métiers avec des qualifications particulières :

  • maître de chien (pour les stupéfiants, armes, explosifs),
  • technicien radio,
  • mécanicien,
  • marin,
  • pilote d’hélicoptère,
  • pilote de navire…

Environ 400 métiers sont exercés par les agents des douanes.

Les fonctions de la branche surveillance demandent une grande disponibilité : astreintes, permanences de nuit, samedi, dimanche et jours fériés ainsi qu’une bonne condition physique pour des interventions dans toutes les conditions météorologiques.

2- MÉTIERS DES DOUANES : TROIS GRADES

Agent de constatation des douanes (catégorie C)

Seule la branche surveillance organise encore pour ce métier des concours accessibles à partir du diplôme national du brevet ou diplôme de niveau V.

La réussite au concours est suivie d’une formation de 4 mois à l’école de La Rochelle et d’un stage pratique de 8 mois dans les services.

Contrôleur des douanes (catégorie B)

Pour ce métier présent dans les deux branches des douanes, le recrutement se fait sur concours au niveau bac suivi d’une formation de 6 mois à l’École nationale des brigades des douanes de La Rochelle.

Inspecteur des douanes (catégorie A)

Présent dans les deux branches des douanes, c’est le grade le plus élevé de la hiérarchie qui peut ensuite donner accès aux postes de direction.

Le recrutement, qui n’est pas distinct en fonction de la branche d’activité, se fait sur concours au niveau bac + 3 suivi d’une formation de 12 mois à l’École nationale des douanes de Tourcoing.

3- MÉTIERS DES DOUANES : SPÉCIALITÉS

Marin (catégories A, B et C)

Les trois grades sont représentés pour les personnels affectés à la conduite des navires, surtout pour la branche de la surveillance (frontières maritimes). Pour les postes de marins de pont, il existe un concours externe spécifique.

Mécanicien (catégories A, B et C)

Uniquement dans la branche surveillance, les mécaniciens interviennent dans plusieurs domaines de compétences : automobile, naval ou aéronautique.

Service commun des laboratoires (catégories A, B et C)

Un laboratoire commun, souvent départemental, permet à la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) et la Direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI) de mutualiser les moyens d’analyse pour des besoins souvent identiques.

Les agents des trois catégories peuvent appartenir à l’une ou l’autre des directions et travailler dans les mêmes services de laboratoires.

Maître de chien (catégories B et C)

Ces agents assurent l’éducation et l’utilisation de chiens pour la détection des produits stupéfiants ou des explosifs. Ils sont recrutés parmi les agents déjà en poste.

Motocycliste (catégories B et C)

Dans la branche surveillance uniquement, ce sont des agents qui, en plus des diplômes requis pour les concours, doivent détenir le permis moto.

Pilote d’avion ou d’hélicoptère (catégories A et B)

Uniquement dans la branche surveillance, les pilotes peuvent avoir le grade d’inspecteur ou de contrôleur. En plus des diplômes exigés pour l’accès aux concours externes, les candidats doivent être titulaires d’une licence civile de pilote professionnel.

Agent poursuivant et agent de recouvrement (catégories A et B)

Cette spécialisation intervient par choix du stagiaire à la fin de la formation de l’inspecteur ou du contrôleur.

Agent enquêteur (catégories A et B)

L’enquêteur est un agent de la branche opérations commerciales.

Contrôleur de maintenance aéronautique (catégorie B)

Uniquement dans la branche surveillance, le concours de contrôleur de maintenance aéronautique est accessible aux titulaires du baccalauréat professionnel ou du BTS en maintenance aéronautique.

Inspecteur-informaticien (catégorie A)

Il s’agit d’une catégorie particulière d’inspecteurs chargés des moyens informatiques au niveau national. Ils exercent :
- au centre informatique douanier d’Osny (Val-d’Oise),
- ou à la Direction nationale des statistiques et du commerce extérieur de Toulouse,
- ou encore à la sous-direction des systèmes d’information et des télécommunications de la Direction générale des douanes, à Montreuil (Seine-Saint-Denis).

Le concours externe est ouvert aux titulaires d’une licence informatique.

4- LA CELLULE TRACFIN, UN CAS PARTICULIER DANS LE SECTEUR DES DOUANES

La cellule française de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme est un service de renseignement rattaché au Ministère des Finances et des Comptes publics. C’est un service pluridisciplinaire dont les agents proviennent de plusieurs ministères : police nationale, gendarmerie, magistrats, services fiscaux, douaniers.

Les agents de Tracfin disposent d’une autonomie opérationnelle pour lutter contre les circuits financiers clandestins, le blanchiment de l’argent et le financement du terrorisme.

Certains agents des douanes peuvent être intégrés à cette cellule.


Informations et liens :

- Le site des douanes

- Le site de Tracfin

Les métiers de la douane dans : Quel métier choisir ?


Jérémy, 26 ans, inspecteur stagiaire à l'École nationale des douanes de Tourcoing
Ils sont devenus agents publics : parcours et témoignages

Jérémy, 26 ans, inspecteur stagiaire à l’École nationale des douanes de Tourcoing

Ils sont devenus agents publics : parcours et témoignages

Romuald, agent de constatation des douanes après quelques années dans l’armée

Thomas, 26 ans, admis au concours d'inspecteur des douanes sans le bac
Ils sont devenus agents publics : parcours et témoignages

Thomas, 26 ans, admis au concours d’inspecteur des douanes sans le bac

Kristel, 20 ans, candidate au concours d'agent de constatation des douanes
Ils sont devenus agents publics : parcours et témoignages

Kristel, 20 ans, candidate au concours d’agent de constatation des douanes

Je suis actuellement en préparation du concours d’agent de constatation des douanes de la branche (...)
Agent de constatation des douanes : fiche métier
Les fiches-métiers détaillées : la profession, les tendances, les salaires…

Agent de constatation des douanes : fiche métier

Inspecteur des douanes : fiche métier
Les fiches-métiers détaillées : la profession, les tendances, les salaires…

Inspecteur des douanes : fiche métier

12 Tout afficher

Les métiers de la douane dans : Je me prépare


Recrutement des agents des douanes : les qualités attendues
Paroles de recruteurs : conseils et qualités attendues

Recrutement des agents des douanes : les qualités attendues

Mélanie Lacuire, adjointe au directeur de la communication de la douane, vous révèle les qualités (...)
Agent de constatation des douanes : réussir le concours 2017
Réussir votre concours : programme, épreuves détaillées et conditions d’inscription

Agent de constatation des douanes : réussir le concours 2017

Contrôleur des douanes : réussir le concours 2017
Réussir votre concours : programme, épreuves détaillées et conditions d’inscription

Contrôleur des douanes : réussir le concours 2017

Inspecteur des douanes : réussir le concours 2017
Réussir votre concours : programme, épreuves détaillées et conditions d’inscription

Inspecteur des douanes : réussir le concours 2017

12 Tout afficher